L’Église Vieille Catholique

Plusieurs Églises se sont déclarées ‘Vieilles Catholiques’ et ce, à plusieurs endroits et à différents moments.  Au 18ième siècle des Catholiques Hollandais accueillent des Français Catholiques dont la liberté religieuse est déniée en France. Le Père de l’Épiscopat de l’Église Vieille Catholique d’Utrecht est un français, Mgr Dominique Marie Varlet (1678 – 1742) Grand Vicaire de l’Évêque de Québec, il débarque à Fort Louisiane le 6 juin 1713, comme missionnaire, et à Québec du 21 septembre 1717 au 2 octobre 1718, par après il retourne en France pour sa consécration comme Évêque de Babylone Perse (aujourd’hui Bagdad, Iraq). En 1719 en route pour son diocèse, il fait escale à Amsterdam un membre réfractaire du  clergé d’hollande lui demande d’administrer le sacrement de confirmation à 604 personnes, ces derniers refusées par Rome à cause des démêlés avec l’Église d’Utrecht.  Par cette action, Rome suspend Mgr. Varlet, de tout exercice d’ordre et de juridiction. En 1721, il revient en Hollande. Dans une lettre adressée par les chanoines d’Utrecht on lui demande de consacrer l’Évêque élu Mgr Cornelius van Steenhoven.  Le 15 octobre 1724 dans l’oratoire de sa résidence d’Amsterdam, il sacre l’Évêque Cornelius van Steenhoven. Lorsque le nouvel Archevêque écrivit au Pape Benoit XIII pour l’informer de la consécration, il reçut une lettre l’excommuniant, ainsi que les personnes ayant eût part à sa consécration et son élection. (lettre datée du 22 Febvre 1725) ‘“Qua Sollicitudine”. C’est à ce moment que l’Église Vieille Catholique devient indépendante de Rome.  Elle seras reconnue par l’état Hollandais sous le nom de ‘“Kerk genootschap der Oud-Bisschoppelijke Clerezij” et plus tard un budget de 12,000 florins est octroyé à cette nouvelle Église. D’autres Églises se joignirent quand Vatican I déclara l’infaillibilité du Pape.  Le Christ seul est infaillible, et plusieurs Églises en Autriche, Allemagne, Bavière, Suisse réalisèrent cela. Elles étaient plus proches d’Utrecht que de Rome et se proclamèrent ‘Vieille Catholique, des Églises Vieille Catholique existent dans l’Amérique du Nord et Sud, Afrique du Sud, Europe, Australie, Nouvelle-Zélande.

L’Église Vieille Catholique de la Colombie-Britannique

Eveque_LaPlante  existe depuis l’année 1921. Dans les années 30’s, le Rev. Père Henry Barney O.M.I. (Oblat de Marie Immaculée, ordre missionnaire de l’ Église Catholique Romaine) joint l’Église à Vancouver.  Sa grande charité, son zèle et son travail ardu, permirent à l’Église de s’établir sur une base permanente. Plusieurs autres Prêtres suivirent et continuent de nos jours à enseigner l’Évangile de Notre Seigneur Jésus Christ et son message de foi, d’espérance et charité, envers tous quel que soit l’origine, la race, la croyance. Notre succession apostolique dérive de l’Église d’Utrecht, assurant ainsi la validité des sacrements, et des ordres cléricaux. Après plus de cinq années de correspondance, d’enquêtes, et de témoignages… la conférence Internationale des Évêques Vieux Catholiques de l’Union d’Utrecht tenue  du 26 mars au 31 mars 2006 à Münchenwhiler, en Suisse vota pour un statut avec conditions à  l’Église Vieille Catholique de la Colombie-Britannique pour une période de 6 ans. (voir communiqué: http://www.utrechter-union.org/pagina/91/communiqué_der_sitzung_der_inter). Dans une lettre datée du 7 juillet 2006 adressée à Mgr Gérard LaPlante, Mgr Vercammen souhaite la bienvenue à l’Église Vieille Catholique de la Colombie Britannique dans l’Union d’Utrecht, en s’exprimant, entre autre, en ces termes « …nous invitant à ouvrir notre communion, et nous croyons que vous êtes ‘un cadeau’ pour nous tous ».  Mgr Gérard LaPlante, à titre de représentant de notre Église, participa au 29ème congrès de l’Église Vieille Catholique de l’Union d’Utrecht à Freiburg, en Allemagne, du 7 au 11 août 2006.  L’année suivante,  Mgr LaPlante répond à une invitation de Mgr Vercammen en se rendant, avec le Rev. Père Claude Lacroix, représentant de l’Évêque au Québec, à la conférence des Évêques de l’Union d’Utrecht qui s’est tenue à Wislikofen, en Suisse du 4 au 8 février 2007.  Suite à la différence d’opinion lors de cette conférence, nous ne faisons plus partie de la dite Union. Nous croyons et nous participons à la Ste-Messe, non parce que nous devons, mais pouvons. L’Église Vieille Catholique a comme base de foi les Saintes Écritures, et les croyances traditionnelles de la Chrétienté. Elle reconnait un dépôt de la foi ‘transmise aux Saints’ préservée malgré les obstacles et les vicissitudes  dans l’arche de l’Église Catholique, dans laquelle la présence du Christ et l’Esprit Saint demeurent. Nous ne recevons  aucune aide financière tant municipal, provincial, ou fédéral.  Nous sommes reconnus par le gouvernement Fédéral (Ottawa), et les gouvernement Provinciaux de la Colombie-Britannique, et du Québec. Depuis notre existence nous accueillons des personnes dans le besoin en les aidant à obtenir  travail, stabilité, et indépendance financière. Notre clergé n`est pas salarié.   Tous travaillent dans des empois séculiers pour subvenir à leur besoin.  Le célibat n`est pas obligatoire mais préférable. La majorité de nos paroissiens viennent de tous les milieux de la société, tant au point de vue, social, culturel où religieux.  Nous célébrons les funérailles de personnes seuls, où délaissées, par la société.  Toute personne humaine à droit au respect, dans la vie et la mort. Nous visitons les hôpitaux, là où les personnes ont abandonné la Foi, ou n`en n’ont pas.  Durant l`année, nous aidons les personnes nécessiteuses venant frapper à notre porte, en hébergement et nourriture. Les membres de l`Église Vieille Catholique sont des Chrétiens joyeux, qui partagent leur foi glorieuse, avec leurs frères qui n`ont jamais connu la joie du Christ. Un amour sincère pour le Christ, une dévotion et une loyauté sans limite à Jésus-Christ, sont les marques de ses membres. Pour de plus amples informations concernant l’histoire, la Succession Apostolique, etc., veuillez communiquer à l’adresse au verso.

“Que la Paix du Christ Ressuscité soit toujours avec vous”

en français

Liturgie de la Sainte Eucharistie

Benediction du tres Sacrement

L’Anawim

La Petite Église

Alors Jésus pleura

Pour plus d’informations de notre Église à  dans « Le Jour du Seigneur» Radio-Canada cliquez ici